curation de contenu scoop it

15 astuces de référencement à travers la curation de contenu


Le référencement évolue. Hier, il était basé sur les liens entrants et sortants… L’avènement du Web 2.0, et notamment les réseaux sociaux sont pour beaucoup. Google et les autres moteurs de recherche se sont adaptés et modifient leurs algorithmes au fil du temps. 

Le bon référencement repose aujourd’hui sur le contenu. Pour être bien référencé , le contenu se doit être pertinent, qualifié, à jour, répondre aux besoins de la cible. Il faut donc produire un contenu qui suscite du trafic. Voici, ce pour pourquoi la curation de contenu est nécessaire, à travers notamment l’outil  » Scoop It « .  

Rappel et explication du concept de la curation

La curation de contenu, c’est mentionner, récupérer, modifier si besoin les contenus intéressants des autres ou des influenceurs. Et ce,  en mettant un accent sur ces principaux points : titre, image, citation, source, commentaires ( mots clés, liens ressources externes). L’objectif, est de produire plus de contenu.

curation de contenu scoop it

                                Scoop It, l’outil pour faire de la curation de contenu

La curation, ce n’est pas faire un contenu dupliqué; parce que, C’EST TOUT SIMPLEMENT, citer, mentionner les sources, amener un lien vers le contenu. C’est un bon moyen de produire plus de contenu, cela permet de gagner du temps et en coût…

Mais il faut le savoir, le contenu dupliqué est quelque chose de néfaste pour le référencement. C’est pourquoi, la curation ne peut pas être de la duplication de contenu. La curation est riche en terme de trafic.

Voici 15 astuces pour optimiser le SEO à travers les leviers de la curation de contenu

1- Trouvez un sujet qui définit la marque : avoir un discours cohérent. Faire une veille pour suivre ce contenu pour en faire quelque chose de qualificatif.

2- Et qui intéresse la cible : susciter l’engagement de l’audience, comment mon contenu peut apporter de la valeur ajoutée par rapport à mes concurrents? Valider et être sûr que ce contenu intéresse vraiment l’audience à travers les commentaires, les partages et les outils d’analyses.

3- Etre spécifique : ne pas être vague, ou trop bateau. Même si cela va ou peut rétrécir votre audience, ça va être plus pertinent au contraire.

4- Fixer des objectifs de publication et être régulier: faire un planning et plan de contenus à travers des outils existants.

5- « Content Director », par exemple: utilisez des outils d’automatisation de sourcing de contenu comme google alerte, netvibes  etc. pour automatiser la veille sur son secteur.

6- Etre humain dans vos commentaires et rédactions: s’imprégner dans la peau de l’audience, arriver à lui PARLER vraiment, ne pas avoir un langage trop « robotique ».

stockvault-laptop-work113048

7- Curez des contenus de sources fiables: relayez de bons contenus, ceci pour susciter une crédibilité et peut-être susciter encore plus d’engagement?  Répérer les structures influentes qui pourront vous suivre et rentrer en contact avec vous. Elles pourront vous faire un clin d’oeil, et plus loin mettre en place un partenariat…

8- Amenez de la valeur et « du plus » aux lecteurs, être sélectif dans les contenus choisis : ne pas tomber dans l’infobésité, mais s’imposer, préférer la qualité par rapport à la quantité.

9- Détectez et engagez les influenceurs de votre secteur : pour plus d’inspiration et la promotion de votre stratégie en les contactant.

10- Etre pertinent et cohérent : jongler ou mixer entre la qualité et la quantité. Dans tous les cas, se fixer des limites.

11-  Choisissez les bons visuels et un bon titre pour vos articles : travaillez les titres et surtout le visuel.

13 – Ajoutez un bouton d’action pour générer du trafic : vers votre site. Amenez et créez un engagement avec l’audience, newsletter, téléchargement de documents…

14- Partagez votre contenu sur les réseaux sociaux : c’est indispensable, travaillez avec les influenceurs. Si possible automatiser la distribution…

15- Rendez les honneurs : mentionner les sources, citer les auteurs des contenus intéressants…

Enfin, mesurer le trafic, détecter le retour à travers les outils d’analyse, s’il a plutôt marcher ou pas et si besoin est, améliorer… !

Benjamin YOBOUET

Benjamin YOBOUET

Master Professionnel 2 Information et Communication - spécialité E-rédactionnel à l’Université de Toulon – UFR Ingémédia. Licence Professionnelle Journalisme ISTC d'Abidjan - Côte d'Ivoire. Blogueur pour RFI Mondoblog.
Benjamin YOBOUET

A propos Benjamin YOBOUET

Master Professionnel 2 Information et Communication - spécialité E-rédactionnel à l’Université de Toulon – UFR Ingémédia. Licence Professionnelle Journalisme ISTC d'Abidjan - Côte d'Ivoire. Blogueur pour RFI Mondoblog.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *