outil

Petite boîte à outils du chef de projet en herbe 1


Qui dit chef de projet dit organisation rigoureuse ! Et pour ça, mieux vaut avoir de bons outils à portée de main. Voici une petite liste (non-exhaustive) de sites et applications très simples à utiliser pour vous aider dans la gestion de vos tâches et de votre équipe.

Bubbl.us : très utile pendant les brainstorming ! Permet de créer facilement des mind maps et d’organiser vos idées.

Google Agenda et toute forme d’agenda partagé : pour  un planning accessible à tous avec la mise à jour régulière de tous les dates de rendus, réunions et autres évènements.

Doodle : un petit outil bien pratique pour planifier vos réunions et décider d’une date qui conviendra à tous. Créez votre sondage, partagez le lien et attendez la réponse ! Dans la même catégorie on peut également citer WhichDateWorks.

Trello : idéal pour le travail collaboratif. L’application fonctionne selon un système de board (qui correspond à un projet) . Il est ensuite possible d’ajouter des cartes pour les différentes tâches et de les assigner aux différents membres de l’équipe, de créer des alertes mails et un calendrier partagé. Il est possible de déplacer les cartes d’une planche à l’autre et de mettre en place des to-do-list pour signifier l’avancement des tâches. Très simple à utiliser, et la version de base est gratuite ! 🙂

Gantter et GanttProject : impossible d’échapper au diagramme de Gantt lors de l’assignement et de la planification des tâches.  Les deux outils sont gratuits et vous permettront de mettre en place votre diagramme de Gantt puis de l’exporter ainsi que vos différents rapports. Les deux outils sont également collaboratifs. À noter : Gantter est accessible depuis GoogleDrive. Toutefois, si vous cherchez un outil plus élaboré, il faudra opter pour DotProject. Attention, son interface est un peu moins user-friendly !

Wunderlist et Remember the Milk : adieu les post-its, bonjour les to-do-list en ligne. Ces deux applis, également disponibles en version mobile, vous aideront à planifier vos tâches au quotidien. Là encore il est possible de mettre en place des alertes email et notifications push. Vous pourrez également partager vos listes à vos coéquipiers, mais dans le cas de Wunderlist il faudra posséder la version pro.

En espérant que ces outils vous seront utiles pour faire vos premières armes en tant que project manager ! Et si vous avez vous-même des outils à conseiller, n’hésitez pas à nous en faire part !

 

 

Laura Hassan

Etudiante en M2 E-rédactionnel et secrétaire de l'association. Je m'intéresse au community management, au référencement et aux nouvelles technologies.Je suis également rédactrice du blog La taverne du Troll sur plus orienté vers la culture geek.

A propos Laura Hassan

Etudiante en M2 E-rédactionnel et secrétaire de l'association. Je m'intéresse au community management, au référencement et aux nouvelles technologies. Je suis également rédactrice du blog La taverne du Troll sur plus orienté vers la culture geek.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaire sur “Petite boîte à outils du chef de projet en herbe

  • Julien

    Pour ce qui est de Trello l’une des applications que j’en ai dans l’entreprise où je travail est justement de ne pas utiliser 1 board par projet mais un board par processus de travail… et c’est tellement plus pratique (et moins désordonné surtout)
    Evidemment ceci est valable quand on travail à plusieurs. Pour un groupe très restreint ou tout seul, inutile de s’encombrer de plusieurs boards pour un même projet.

    L’idée est assez simple : ici on crée des articles / pages de contenus. Et chaque board correspond à un process de travail, une étape de création.
    Ainsi le premier board est le board recherche sert à proposer, trier, discuter et sélectionner (une ou plusieurs personnes sont chargées de valider les propositons) les sujets. Quand une carte arrive en fin de board, on a une idée prête à être exploitée. Là l’idée est envoyée au second board et est assignée à quelqu’un
    Le second board permet de recenser le travail de création, les suggestions, de dire si le contenu est en cours, créé ou s’il est prêt. Quand une carte arrive en fin de board, on a un contenu finis. C’est le board création.
    Le troisième board sert à la révision, aux corrections, aux ajouts etc. C’est le board de révision À la fin on a un contenu 100% prêt à la diffusion.
    Finalement dans le quatrième board on suit la diffusion pour savoir quels sont les contenus qui ont été diffusés, sur quels réseaux etc… arrivé en bout de board, le contenu est archivé dans un tout dernier board qui contient des archives par semaine.

    Le gros avantage est de permettre à ceux qui ne travaillent qu’à une seule des étapes de production de ne pas être pollués par le reste du travail de l’équipe. Le passage d’une carte d’un board à un autre peut être fait soit à la main soit automatisé par un outil comme IFTTT.